théâtre

Je suis enfin à côter de mais VRAI amies et même si sa a été galère car c’eux qui sont à côter d’elle on mis BEAUCOUP de temps a comprendre que j’avais tout simplement échanger de place avec Federica qui avait soit disant dit à Alexane que c’était la maîtresse qui lui avait dit d’aller à côter de moi, Inès et Jessica alors que enfaite c’était juste pour être avec c’est amie enfin je la comprends c’est énervant d’être au milieu de personne qui nous aimes pas et que nous détestons !!!

ET A CAUSE DE MONSIEUR LAMOUR PENDANT UNE SEMAINE ON VA PAS FAIRE THEHATRE emoticone juste parce que la maîtresse a déssider de remplacer madame Tardieu fais . . . . . purer !!!!!

demongirlLangue

Publié dans : Ecole |le 30 mai, 2011 |9 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

9 Commentaires Commenter.

  1. le 1 juin, 2011 à 18:47 diaryfij écrit:

    c sur ce c nul :(

  2. le 1 juin, 2011 à 18:48 diaryfij écrit:

    c Inès

  3. le 4 juin, 2011 à 9:11 aline écrit:

    peut-etre on a du temps a accepter que tu change de place mais a cause de toi tous les emplacement ont changé et on peu plus faire la piece correctement ps: ca existe pas auresement

  4. le 4 juin, 2011 à 21:12 aline écrit:

    ah d’accord mon com il t’a fait chier alors tu l’as supprimer mais je pense que les gens ont le droit de savoir la vériter

  5. le 5 juin, 2011 à 11:00 aline écrit:

    hé ho

  6. le 5 juin, 2011 à 13:09 demongirl écrit:

    je l’ai pas éffacer !!

  7. le 5 juin, 2011 à 13:50 Juju écrit:

    SVP, ne vous plaigner pas de ne pas faire théatre pendant une semaine pcq je me tape le gros trou de cul tout les jours, la vieille conne !!!!!!

  8. le 6 juin, 2011 à 18:41 demongirl écrit:

    ouais ta raison mais j’avoue que elle faiit chier madame choisnel !

  9. le 15 juin, 2011 à 14:56 diaryfij écrit:

    mais trop ! je vous plains !
    Inès

Laisser un commentaire

A Secret Garden |
La vie d'une boulotte |
Histoire de Lucien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unefilleajd
| Banale , mais ..
| Chroniques d'un libanais gai